5e journée du réseau REFRAIN (21 novembre 2017, Bruxelles)

La prochaine journée du réseau REFRAIN (RÉseau Francophone du Radiocarbone : Analyses et InterprétatioN) se tiendra le 21 novembre 2017 à Bruxelles (Belgique), dans l’institut royal du patrimoine artistique, Parc du cinquantenaire 1.

Plus d’informations (inscriptions et dépôts des résumés) très prochainement sur le blog !

https://refrain14c.wordpress.com/

Parution : LE DANUBE, UN SYSTEME HYDRO-SOCIAL AU SEIN DE L’EUROPE

Ce numéro spécial de la revue « Cinq Continents : Revue Roumaine de Géographie« , intitulé « Le Danube, un système hydro-social au sein de l’Europe » présente des article portant sur des aspects socio-ecologique du Danube, dont :

« Archéologie(s) du Paysage et Paysage Archéologique dans la région du Danube inférieur. Histoire d’un projet, méthodologie, et sélection de quelques résultats »

Par PHILIPPE FAJON, BOGDAN ?ANDRIC, IRINA OBERLÄNDER-TÂRNOVEANU

Numéro complet

« Les Pierres Qui Roulent » émission radio du 23 février 2017

Les Pierres Qui Roulent est l’émission bimensuelle de médiation scientifique archéologique du Pôle Sciences de Radio Campus Paris. Elle est animée par Léa Hermenault et Enora Gault, et se propose d’initier les publics aux pratiques et aux débats de la discipline archéologique autour d’interviews, de chroniques et d’expériences sonores. Pour plus d’informations sur cette émission : http://www.radiocampusparis.org/pierres/

L’émission du jeudi 23 février portera sur la question des conflits auxquels sont confrontés les archéologues dans leur quotidien. Bastien Rueff (UMR 7041 ArScAn, équipe « Protohistoire égéenne » et membre du collectif « Les Précaires de l’ESR’) nous parlera des conditions de précarité dans lequel évoluent le plus souvent les jeunes chercheurs en archéologie aujourd’hui, et Béline Pasquini (UMR 7041 ArScAn, équipe « Archéologies Environnementales ») viendra nous parler de la journée d’étude consacrée à l’éthique en archéologie qu’elle co-organise avec Ségolène Vandevelde (UMR 7041 ArScAn, équipe « Archéologies Environnementales ») et nous présentera certains des questionnements auxquels sont confrontés les archéologues et qui seront discutés lors de cette journée. Enfin, deux interviews permettront d’aborder plus spécifiquement deux types de conflits particuliers : Thomas Lecroere (INRAP) nous présentera les activités de l’association anti-detectoristes HAPPAH, tandis que Christophe Petit (UMR 7041 ArScAn, équipe « Archéologies Environnementales ») évoquera la controverse autour de la localisation du site d’Alésia et la contestation récentes des résultats obtenus par les archéologues depuis plus de 150 ans de fouille

L’émission de radio sera diffusée jeudi 23 février à 20h sur Radio Campus Paris (93.9 FM), puis sera podcastable à partir de la page http://www.radiocampusparis.org/pierres/

Contact, Circulation, Exchange in Past Societies: Approaches from the bone artefacts (2-3 Mars 2017, Trnava, Slovak Republic)

A l’atélier  » Contact, Circulation, Exchange in Past Societies: Approaches from the bone artefacts« , organisé par Eva DAVID & Erik HNRCIARIK, Laure Fontana présente la communication :

« How can Reindeer antler acquisition and exploitation strategies document settlement patterns in Late Palaeolithic Hunter-gatherer societies? The case of the French Massif Central Magdalenian. »

 

CNRS : Campagne de recrutement chercheur 2017

Les postes chercheurs au concours 2017 sont affichés à l’adresse: http://gestionoffres.dsi.cnrs.fr/fo/offres/default-fr.php

Pour les sections 31 et 32, les postes ouverts sont les suivants:

Section n°31 : Hommes et milieux : évolution, interactions
N°31/01 – 4 Directeurs de recherche de 2e classe. Concours ouvert sur les thèmes scientifiques relevant de la Section n°31.
N°31/02 – 2 Chargés de recherche de 1re classe. dont 1 prioritairement sur le thème « Néolithisation de l’’Extrême-Orient : Chine, Japon, Corée »
N°31/03 – 4 Chargés de recherche de 2e classe. dont 1 prioritairement sur le thème « Préhistoire de l’’Australasie »

Section n°32 : Mondes anciens et médiévaux
N°32/01 – 4 Directeurs de recherche de 2e classe. Concours ouvert sur les thèmes scientifiques relevant de la Section n°32.
N°32/02 – 1 Directeur de recherche de 2e classe. prioritairement sur le thème « Méthodes quantitatives, modélisation et simulation en Archéologie »
N°32/03 – 2 Chargés de recherche de 1re classe. dont 1 prioritairement sur le thème « Judaïsme antique et médiéval »
N°32/04 – 3 Chargés de recherche de 2e classe. dont 1 prioritairement sur le thème « Archéologie et histoire ancienne de l’’Afrique sub-saharienne »

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 6 janvier 2017.

Table-ronde : le réseau viaire dans les villes d’hier et d’aujourd’hui : fonctions et rôles des rues, des impasses et des places (9 décembre 2016, Nanterre)

Le table-ronde « le réseau viaire dans les villes d’hier et d’aujourd’hui : fonctions et rôles des rues, des impasses et des places », organisé par Camille Clément, Post-doctorant du LabEx DynamiTe, dans le cadre du séminaire VEPMO 2016-2017, aura lieu le 9 décembre 2016, de 10h à 17, dans la salle 2 du la MAE (Nanterre).

Léa Hermenault communiquera « Circuler et échanger. Conséquences de deux fonctions des rues sur l’évolution du tissu urbain parisien du 15e au 19e siècle »

En 1924, Le Corbusier appelait de ses vœux l’établissement en ville de rues entièrement consacrées à la fonction circulatoire et débarrassées de ce qu’il nommait, de manière volontairement provocatrice, « la moisissure qui ronge les trottoirs », pour décrire les cafés et commerces qui les bordent .Cette préconisation partait du constat que, dans les faits, les fonctions circulatoire et commerciale des rues sont complémentaires.
Nous voulons interroger cette complémentarité des fonctions et ses conséquences pour l’évolution du tissu urbain parisien entre le XVème et le XIXème  siècle, grâce à la cartographie de données de plusieurs types. Celle des boutiques et des portes cochères dans la ville au début du 18e siècle nous permettra d’identifier des rues plus commerçantes que d’autres, tandis qu’une analyse structurelle du réseau fera le lien entre cette activité commerciale et les circulations des Hommes dans la ville. La spatialisation des dépenses destinées à la réfection du pavage des rues au XVème siècle nous permettra, quant à elle, de constater la grande inertie de la hiérarchie des rues sur le temps long. L’analyse des besoins des commerces, mais aussi celle des efforts répétés des pouvoirs royal et échevinal pour garantir une bonne circulation dans la ville, nous amènera à poser l’hypothèse de l’importance des échanges commerciaux et de leur contrôle dans la résilience des formes.

http://www.mae.u-paris10.fr/seminaire-vepmo/

 

Soutenance d’HDR : Anne Bridault (6 décembre 2016, Nanterre)

Anne Bridault soutiendra son Habilitation à diriger des recherches intitulée « Vers une anthropologie environnementale », devant le jurycomposé de mesdames Emmanuèle Gautier-Costard (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Marylène Patou-Mathis (CNRS-MNHN), messieurs Jean-Pierre Bocquet-Appel (EPHE), Philippe Crombé (Université de Gand), Augustin Holl (Université de Paris Nanterre) et Sylvain Huon (Université Pierre et Marie Curie).

La soutenance se tiendra le mardi 6 décembre à 14h00 à l’université de Paris Nanterre, au Bâtiment B – RDC – B016 – salle Paul Ricoeur.

Caractérisation et spatialisation des ressources siliceuses en Préhistoire: les silex du Bassin parisien et les obsidiennes du Proche Orient (17 novembre 2016, Nanterre)

Cette journée  d’étude du Labex Dynamite, groupe de travail « Changements environnementaux et sociétés du passé », organisée par Gabriel Teurquety, François Giligny et Christophe Petit, aura lieu le 17 novembre 2016 à la Maison Ethnologie Archéologie René Ginouvès, Nanterre.

Programme

 

 

Conférence sur la Béringie et la dernière période glaciaire (17 novembre 2016, MAE – Nanterre)

Nancy Bigelow, directeur de l’Alaska Quaternary Center de l’Université d’Alaska à Fairbanks, donne une conférence organisée par Claire Alix et Michelle Elliott, et intitulée « The Late Glacial Maximum (LGM) and Late Glacial of Beringia: what people would have encountered? » le 17 novembre 2016, à 15h (MAE, salle 2).

The Late Glacial Maximum (LGM) and Late Glacial of Beringia: what people would have encountered?

Thèse en ligne : « Spatialisation des élites rurales médiévales et modernes dans le Bassin parisien »

La thèse d’Émilie Cavanna, intitulée « Spatialisation des élites rurales médiévales et modernes dans le Bassin parisien. Pour une approche archéogéographique des pratiques sociales de distinction » est désormais disponible en ligne. Veuillez suivre le lien ci-dessous :

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01381024

Prendre la route. Approches sociales de la mobilité de l’antiquité au XVIIIe s. (7 novembre 2016, Paris)

La journée d’étude « Prendre la route. Approches sociales de la mobilité de l’antiquité au XVIIIe s. », organisée par Boris Bove, Martin Gravel, Claudia Moatti et Laurent Costa aura lieu le 7 novembre.

Cette journée organisée conjointement par le programme Archéologies du Bassin Parisien et l’EA 1571 UP8 « Histoire des pouvoirs, savoirs et sociétés » se tiendra dans les locaux de l’Université de Paris 8, 2 rue de la liberté 93 526 Saint-Denis, métro Saint-Denis université.

Vous trouverez dans le document associé le programme de cette journée à laquelle nous espérons vous voir nombreux.

Programme

Applications du LiDAR en sciences géo-historiques (9 et 10 Novembre 2016, Nanterre)

L’atelier « Applications du LiDAR en sciences géo-historiques », organisé par Laurent Costa, Christophe Petit et Sandrine Robert (EHESS) aura lieu le 9 et 10 novembre 2016, dans le bâtiment Max Weber à Nanterre.

La technique du LiDAR (Light Detection and Ranging) permet une restitution très fine de la topographie, y compris sous couvert forestier, à partir d’un scanner laser embarqué dans un avion.
Depuis quelques années, cette technologie rend visible des vestiges archéologiques sur des kilomètres carrés de zones forestières jusqu’alors muettes vues du ciel. Les sites archéologiques sont
reconstitués avec leur environnement (routes, parcelles, structures agraires etc.) à des échelles difficilement analysables jusqu’alors.

La journée Application du LiDAR en sciences géo-historiques, se tiendra le 10 Novembre à Nanterre dans la salle de conférence 1, RDC Max Weber de 9h00 à 13 h30. Les intervenants proposeront des communications de 25 min (20 min + 5 min de questions). Seront discutés les outils et méthodes d’analyse et leurs apports et limites dans le cadre d’une démarche historique et archéologique.

Cette journée est réalisée dans le cadre des échanges entre le programme « Archéologies du Bassin Parisien » de l’UMR 7041, les travaux de la commission « Landscape archaeology » de l’UISPP, le
Master Recherche, spécialité « Archéologie et environnement » de l’Université Paris I et le séminaire« Les SIG  un outil pour l’interdisciplinarité » de l’EHESS. Elle s’inscrit dans une suite de journées atelier tenues en 2012 et 2013.

La journée est associée à un atelier de formation pratique sur le traitement des données LiDAR qui se tiendra le mercredi 09 Novembre à la Maison Max Weber de 14h à 18 h. Une inscription est
nécessaire pour son suivi.

Programme