Orléans et villes-fleuves du monde au fil des siècles : histoire d’eau et d’art. Hommage à Alain Malissard (16-18 mars 2017, Orléans)

Au colloque international organisé par l’Université d’Orléans (laboratoire EA 1210 CEDETE du Collegium Lettres, Langues et Sciences Humaines et GHZH – Groupe Histoire des Zones Humides), Gaëlle Caillet communique « Le raffinage du sucre : exemple d’une histoire entrecroisée entre la Loire et Orléans, XVIIe-XIXe siècle » (avec la participation d’Emmanuel Brouard, docteur en Histoire, chercheur associé au CERHIO)

Résumé :  Le raffinage du sucre de canne est une industrie particulièrement éclairante pour aborder les liens qui unissent Orléans à la Loire entre la seconde moitié du XVIIe et le milieu du XIXe siècle.
Dans les années 1670, époque du démarrage d’une économie sucrière dans les colonies françaises de l’arc antillais, la Loire est au cœur du processus permettant d’expliquer le basculement du raffinage du sucre des ports maritimes français (Rouen, Nantes, La Rochelle, Bordeaux et Marseille) vers les villes ligériennes telles qu’Angers, Saumur, Tours et surtout Orléans où cette industrie connaît un développement  sans précédent.
Aborder l’histoire écrite par la Loire à Orléans, c’est aussi s’interroger sur les relations qui lient le raffinage orléanais au fleuve. C’est une histoire tumultueuse car l’essor de l’industrie du raffinage à Orléans, en dépit d’avantages certains (proximité du marché parisien pour la redistribution des pains de sucre), n’est pas  dépourvue d’entraves. En effet, les raffineurs doivent composer avec l’éloignement des matières premières et les dangers inhérents à la circulation du sucre de canne sur la Loire.

Colloque coordoné par Patrick Voisin, Olivia Voisin et Bertrand Sajaloli. Orléans – Auditorium du Musée des Beaux-Arts

https://physio-geo.revues.org/5197?file=1
http://calenda.org/372561


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *