Soutenance de Thèse de Hussein MADINA « Pratiques agraires et économie végétale de la Cisjordanie en Palestine, de l’âge du Bronze jusqu’à l’époque Ottomane. Études carpologique et ethno-archéobotanique » – 29 novembre – MA&E Nanterre

Chers professeurs, collègues et amis,

J’ai le plaisir de vous inviter à ma soutenance de thèse intitulée :

Pratiques agraires et économie végétale de la Cisjordanie en Palestine, de l’âge du Bronze jusqu’à l’époque Ottomane.
Études carpologique et ethno-archéobotanique.

Elle aura lieu le vendredi 29 novembre 2019 à 14h00, à la Maison d’Archéologie et d’Ethnologie René Ginouvés « MAE » à Nanterre Université, salle RDJ 2 . (Accès RER A & Transilien L: Nanterre-Université / cf. Plan joint)
Je présenterai et défendrai les résultats de ma recherche devant un jury composé de :

Mme. Charlène BOUCHAUD, Chargée de recherche au CNRS, France : Examinatrice
M. René CAPPERS, Professeur à l’Université de Groningue, Pays-Bas : Rapporteur
Mme : Michelle ELLIOTT, Maitre de conférences à l’Université Paris 1, France Examinatrice
M. Mahmoud HAWARI, Professeur à l’Université de Bethléem, Palestine: Rapporteur
M. Christophe PETIT, Professeur à l’Université Paris 1, France : Directeur de thèse
M. François VILLENEUVE, Professeur à l’Université Paris 1, France : Co-directeur

Vous êtes chaleureusement conviés au pot de soutenance qui aura lieu dès les délibérations. Pour des raisons organisationnelles il m’est indispensable de disposer d’une liste de présence, je vous saurais gré de bien vouloir confirmer votre présence avant le 25 novembre.

Hussein MADINA

Résumé

L’étude des restes végétaux issus de sites archéologiques différents tant sur le plan chronologique que géographique localisés en Cisjordanie/Palestine : Tell Jenin à Jenin, Bustan Abdo à Naplouse, Sébastiyé à Naplouse, Khirbet BirZeit à BirZeit, Tell Kiela à Hébron, Khirbet al-Mafjar « moulin » à Jéricho et Qasser Hisham à Jéricho, nous a permis de comprendre la relation entre les sociétés locales et la végétation environnante, mais également de mettre en évidence les principales cultures agricoles et leurs activités associées.

En raison de certains obstacles, essentiellement techniques, rencontrés au cours de nos recherches archéologiques, et particulièrement pour localiser des échantillons dans les contextes archéologiques, nous avons élaboré une méthode d’étude afin de préciser les résultats tirés de l’analyse de ces échantillons.

La documentation et l’étude de certaines activités et procédés agricoles en Cisjordanie, tels que la production de frikeh (grain de blé laiteux non mûr, grillé au feu, utilisé comme collation ou séché pour les préparations alimentaires), la production badoudia (méthode d’extraction de l’huile d’olive sans aucune séparation de liquides). Et le four à pain traditionnel (tabun), et aussi les connaissances tirées de l’histoire orale et d’entretiens effectués au sujet des anciennes méthodes agricoles, nous ont offert des indications essentielles et une base comparative solide afin de comprendre les méthodes agricoles et la transformation des aliments dans la région au cours des siècles.

Cette thèse constitue la première étape de notre projet d’étude archéobotanique des sites palestiniens. La comparaison de nos résultats avec les travaux archéobotaniques effectués auparavant, mais aussi les méthodes de culture itinérante, les sélections des cultures et certaines méthodes de traitement des aliments sont une preuve de la continuité culturelle en Palestine. On a pu aussi mettre au jour des variations entraînées par les conditions climatiques, l’influence des sociétés limitrophes et les nouvelles cultures apparues ou importées dans la région. Ce travail se poursuivra afin d’étoffer notre corpus archéobotanique et d’approfondir nos connaissances quant aux relations entre l’homme et son milieu.

: Cisjordanie, Carpologie, ethnobotanique, frikeh, badoudia, tabun

: Vendredi 29 novembre; 14h00
: Maison d’Archéologie et d’Ethnologie René Ginouvés « MAE » à Nanterre Université, salle RDJ 2

Journée du Thème partagé d’ArScAn « Incendie » – Nanterre-MAE – 27 mars

Brigitte BOISSAVIT-CAMUS et Christophe PETIT organisent Mercredi 27 mars 2019 dans le cadre des journées thématiques partagées du laboratoire ArScAn UMR 7041 une journée « Incendie », portant sur leur interprétation en contexte archéologique.

: Mercredi 27 mars 2019, de 10h à 17h
: MAE Nanterre, Salle RDJ

Pour voir le programme complet de cette journée cliquez ici.

Ressources complémentaires :

http://mapd.sig.huma-num.fr/incendies_historiques/flash/
https://abp.hypotheses.org/le-programme-bassin-parisien/les-projets/axe-1-loccupation-de-lespace/incendies

Appréhender les catégories zoologiques dans les sociétés du passé – 22-23 mars 2019 – Sorbonne

Dans le cadre des journées « Appréhender les catégories zoologiques dans les sociétés du passé : Sources, Méthodes, Usages » organisées par le CENTRE DE RECHERCHES ÉGYPTOLOGIQUES DE LA SORBONNE (CRES), deux membres de notre équipe réaliseront une communication :

Savoirs érudits et/ou savoirs vernaculaires : la place du dauphin dans les catégories
zoologiques du Premier Moyen Âge occidentalFabrice Guizard

Des bestes médiévales aux espèces linéennes : autour de la classification de
quelques espèces consommées en contexte castral au Moyen Âge – Aurélia Borvon, avec Charles Viaut

Dates et horaires de l’évènement :Vendredi 22 et samedi 23 mars 2019
Localisation de l’évènement : Sorbonne, Paris

Voir le programme complet

RADIO – mai 2018 – La Méthode Scientifique – Domestication du feu, une histoire brûlante

logo france culture

>> Reportage du jour : rencontre avec Ségolène Vandevelde – PODCAST

Le reportage du jour : Rencontre avec Ségolène Vandevelde, doctorante au sein de l’équipe Archéologies environnementales de Sorbonne Université. L’étude des suies de la Grotte Mandrin dans la Drôme révèle la fréquentation à l’échelle micro-chronologique du lieu par Néandertal et Sapiens. Pour aller plus loin et comprendre cette méthode dite de fuliginochronologie, voici une vidéo explicative. Reportage par Antoine Beauchamp : https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/la-methode-scientifique-du-jeudi-24-mai-2018

JOURNAUX – octobre 2018 – La Croix, Ouest France, Courrier de l’Ouest, Le Journal des Sables

>> de Denis Sergent, 26/10/2018 : Ségolène Vandevelde, l’archéologue aux doigts de suies – La Croix
>> de Delphine Blanchard, 14/10/2018 : Les Sables d’Olonne. Ségolène, cœur de scientifique et âme d’artiste – Ouest France
>> de Agathe Le Nueff, le 12/10/2018 : entretien avec Ségolène Vandevelde – Le Courrier de l’Ouest
>> le 11/10/2018 : entretien avec Audrey Desgranges et Ségolène Vandevelde – Le Journal des Sables