Applications du LiDAR en sciences géo-historiques (9 et 10 Novembre 2016, Nanterre)

L’atelier “Applications du LiDAR en sciences géo-historiques”, organisé par Laurent Costa, Christophe Petit et Sandrine Robert (EHESS) aura lieu le 9 et 10 novembre 2016, dans le bâtiment Max Weber à Nanterre.

La technique du LiDAR (Light Detection and Ranging) permet une restitution très fine de la topographie, y compris sous couvert forestier, à partir d’un scanner laser embarqué dans un avion.
Depuis quelques années, cette technologie rend visible des vestiges archéologiques sur des kilomètres carrés de zones forestières jusqu’alors muettes vues du ciel. Les sites archéologiques sont
reconstitués avec leur environnement (routes, parcelles, structures agraires etc.) à des échelles difficilement analysables jusqu’alors.

La journée Application du LiDAR en sciences géo-historiques, se tiendra le 10 Novembre à Nanterre dans la salle de conférence 1, RDC Max Weber de 9h00 à 13 h30. Les intervenants proposeront des communications de 25 min (20 min + 5 min de questions). Seront discutés les outils et méthodes d’analyse et leurs apports et limites dans le cadre d’une démarche historique et archéologique.

Cette journée est réalisée dans le cadre des échanges entre le programme « Archéologies du Bassin Parisien » de l’UMR 7041, les travaux de la commission « Landscape archaeology » de l’UISPP, le
Master Recherche, spécialité « Archéologie et environnement » de l’Université Paris I et le séminaire« Les SIG  un outil pour l’interdisciplinarité » de l’EHESS. Elle s’inscrit dans une suite de journées atelier tenues en 2012 et 2013.

La journée est associée à un atelier de formation pratique sur le traitement des données LiDAR qui se tiendra le mercredi 09 Novembre à la Maison Max Weber de 14h à 18 h. Une inscription est
nécessaire pour son suivi.

Programme

Premier forum de l’ED112 : réflexions sur LA TEMPORALITE (10 juin 2016, Paris)

Institut d’art et d’archéologie (3 rue Michelet, 75006 Paris, salle 303)

Modératrices : Aurélie Chantran et Ségolène Vandevelde /

HENRI-PAUL FRANCFORT : EN ARCHEOLOGIE ET DANS D’AUTRES TEMPS : QUELQUES LIBRES REFLEXIONS SUR LES TEMPORALITES /

BORIS VALENTIN : Temporalités et périodisations en préhistoire : quelques partis pris. /

CHRISTOPHE PETIT : La lecture du temps dans les archives archéologiques et environnementales. /

FRANCIS PROST : Les temps des archéologues, le temps des historiens d’art : objet, style, date en archéologieclassique. /

ANNE NISSEN : Le temps des archéologues, le temps des historiens. Repères et rythmes temporels dans l’archéologiemédiévale. /

PASCAL BUTTERLIN : Le temps retrouvé des tells. /

PATRICE BRUN et DOMINIQUE MICHELET : Un exemple récent d’approche transdisciplinaire du temps dans le cadredu Labex Dynamite

Approches géoarchéologiques et paléoenvironnementales de la gestion des ressources hydrauliques dans l’Antiquité (Aix-en-Provence, 11 mars 2016)

Veuillez trouver ci-dessous le liens vers le programme du colloque “Approches géoarchéologiques et paléo-environnementales de la gestion des ressources hydrauliques dans l’Antiquité”, organisé par Julien Curie. Il a lieu à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme – Amphithéâtre.

Programme complet
Pour davantage d’information: julien.curie@mae.u-paris10.fr

Terra Mater : Les sols nourriciers (22-23 septembre 2016, Liessies)

Veuillez trouver ci-dessous le lien vers l’appel à communications et à posters pour les Rencontres internationales de Liessies, cycle « Archives et dynamiques des sols », qui a lieu à l’Abbaye de Liessies (Nord), le 22-23 septembre 2016

Comité d’organisation :
Corinne Beck, cbeck16@wanadoo.fr
Fabrice Guizard, fguizard@gmail.com
Jacques Heude, Jacques.Heude@univ-valenciennes.fr

Terra Mater : Les sols nourriciers, appel à communications et à posters
(Date limite : 1 avril 2016)

 

 

TRASH : Fabrication et usage des déchets dans les sociétés du passé (Nanterre, 2 février 2016)

L’UMR  8096 Archéologie des Amériques organise une journée scientifique consacrée aux dépôts des déchets retrouvés en contextes archéologiques. Elle a lieu le 3 février 2016, de 10h à 17h, a la MAE (salle 2 du rez-de-jardin).

Une grande partie du matériel étudié par les archéologues consiste en restes abîmés, brisés et enfouis par les populations étudiées, les dépotoirs représentant l’une des sources d’informations les plus importantes pour nos disciplines. Or, la notion de déchet est fort relative et recouvre un large spectre de pratiques sociales et économiques que ce terme seul tend à occulter. Ces questions sont récurrentes dans l’étude des sociétés anciennes du Nouveau Monde où les éléments reconnus comme des déchets ne suivent pas toujours les schémas attendus. Cette première journée scientifique se propose de réunir plusieurs approches archéologiques autour de
cette notion dans la perspective d’aboutir à une meilleure définition du vocabulaire associé aux résidus d’activitéainsi que des éléments de réflexion pour la constitution d’un cadre d’analyse pour leur étude. La confrontation à d’autres contextes culturels issus de l’ancien monde sera l’occasion d’ouvrir plus largement le débat.

Parmi les présentations, Grégory Pereira (UMR 8096), Aurélie Manin (UMR 7209) et Michelle Elliott présentent la communication :

“Rejeter ou rendre ? Dépôts cendreux et ossements animaux chez les anciens Tarasques, Michoacán, Mexique.”

Programme complet

Atelier doctoral “Traitement des Données Archéologiques” (Paris, Jan-Oct 2016)

Atelier organisé par Bruno Desachy. Il est destiné à aider les doctorants de gérer et exploiter leurs données. Le programme des séances de l’atelier sera complété au fur et à mesure des propositions de projets à discuter. Des séances supplémentaires de présentation des projets et/ou consacrées à des outils spécifiques pourront le cas échéant être mises en place. Sauf indication contraire, les séances ont lieu à l’institut d’art et d’archéologie, 3 rue Michelet, 75006 Paris, salle 319, de 9h30 à 12h30.

2016 calendrier séances SITraDA