Le projet

Plutôt qu’une organisation disciplinaire des travaux de l’équipe, il a été choisi de privilégier une construction thématique avec une progression allant de la matérialité des éléments archéologiques jusqu’à la réflexion autour des objets propres à nos recherches :

I. au niveau des matières (ou des matériaux) concernées ;
-> GT 1 – exploitation des ressources et milieux

II. au niveau de la structuration des vestiges avec une échelle variable (des structures nécessaires à un process technique, jusqu’aux témoins de l’organisation du territoire) et de l’attribution chronologique de ceux-ci ;
-> GT 2 – aménagement, structuration et temporalités des espaces

III. au niveau des évolutions structurelles, sociales et sociétales, intégrant la notion de longue durée comme l’outilprivilégié de l’archéologue.
-> GT 3 – interaction société milieux