Journée d’étude « Archéologie en sous-bois » du jeudi 22 novembre 2018

Une journée d’étude co-organisée par Christophe PETIT (Paris 1/UMR 7041 ARSCAN) et Laure LAÜT (Paris 1/UMR 8546 AOROC) le jeudi 22 novembre 2018 de 9h à 16h à l’institut Michelet. Communications sur les thèmes de l’archéologie en forêt et des milieux forestiers.

Lieu : Institut d’Art et d’Archéologie, 3 rue Michelet, Paris
Matin Salle 106 ; Après-midi salle 101

programme

Journée d’études « Épistémologie de l’archéologie » le Mercredi 21 novembre 2018

Dans le cadre des Projets collectifs quinquennaux ArScAn, une journée d’étude consacrée à la relation entre sources écrites et vestiges archéologiques aura lieu sur le campus de Nanterre Université.
Organisée par Sophie A. de Beaune (Ethnologie préhistorique)
et Laure Fontana (Archéologies environnementales)

Lieu : Bâtiment Max Weber, salle de séminaire 2

programme

Colloque de clôture du PCR Arbano (24 – 26 octobre 2018, Caen)

L’appel à communications pour le colloque « Far West. La Normandie antique et les marges nord-ouest de l’empire romain (Ier s. av. J.-C./VIe s. ap. J.-C.) », est lancé. Il se tiendra à Caen du 24 au 26 octobre 2018. Vous trouverez l’ensemble de la présentation de l’argumentaire scientifique et le pré-programme (les sessions et
l’organisation générale des 3 jours) sur le site suivant :
La Normandie antique et les marges nord-ouest de l’Empire
https://arbano.sciencesconf.org/
Ce colloque clôt d’un programme collectif de recherche de sept ans (2011-2018) sur la présence romaine en Normandie occidentale (formes du peuplement, réseaux d’échange, modes de vie, dynamisme culturel), sujet qui n’avait jamais fait l’objet
d’une synthèse.

Appel à communications « Réunion des Sciences de la Terre » (22-26 octobre 2018, Lille)

Dans le cadre de la prochaine Réunion des Sciences de la Terre qui aura lieu du 22 au 26 octobre 2018 à Lille (https://rst2018-lille.sciencesconf.org), deux sessions «Géoarchéologie» sont proposées (résumés):

(10.2) Géoarchéologie et Environnement : Lecture des sédiments et des paysages anthropisés

(10.5) De la géoarchéologie « intra-site » à la géoarchéologie « culturelle » : retour sur 30 ans d’expériences et de recherche.

Nous serions heureux d’accueillir des chercheurs qui souhaiteraient présenter leur travail. Ces deux sessions seront publiées en deux volets dans un même numéro.

Pour toute proposition ou demande d’information complémentaire, merci de contacter (en mettant en copie Nicolas Tribovillard (nicolas.tribovillard@univ-lille1.fr) :

– session 10.2 : Julien Curie (julien.curie@mae.u-paris10.fr)

– session 10.5 : Marylise Onfray (onfray.marylise@live.fr) et Lucie Cez (luciecez@gmail.com)

Date limite de soumission des résumés : 18 juin

Colloque TRAMIN à Chambéry du 15 au 17 octobre 2018


Céline Tomczyk présentera une communication au colloque Trajectoires socio-environnementales des territoires miniers (TRAMIN), colloque pluridisciplinaire sur la thématique des mines et des territoires miniers qui se tiendra à Chambéry du 15 au 17 octobre 2018. Retrouvez le programme sur le site internet du colloque

Résumé de la communication

Journées d’études du GHFF « Archéologie et gestion forestière » les 4 et 5 octobre 2018

Les 4 et 5 octobres 2018 ont eu lieu deux journées d’études à Amiens et en forêt domaniale de Compiègne, organisées par le Groupe d’Histoire des Forêts Françaises (GHFF), en partenariat avec l’unité EDYSAN (UMR 7048 Université de Picardie Jules Verne – CNRS), l’ONF et le Réseau archéologique de l’ONF.

Plusieurs membres de l’équipe ont communiqué : Jérôme Spiesser, Alain Giosa, Sophie David

voir le programme


Colloque ICAZ « International Council for ArchaeoZoology » à Ankara, 2-7 septembre 2018

Annelise Binois organise une session avec Katherine Moore (Animal Health in Archaeology : Integrating Landscapes, Populations, and Individuals) et réalise trois communications :
– « Whatever thing dieth, go bury or burn »: epizootic disease and the disposal of animal carcasses from Roman times to the late Modern Period
– Sheep castration in the medieval and modern periods in Europe – Modalities, demographics and archaeological evidence
– et avec Aurélia Borvon : Trauma, abuse and population control of dogs in medieval Fosses-Saint-Ursin (Calvados, France)

Plus d’informations sur le site internet du colloque.

Colloque « Maltraitance animale » (14 juin 2018, Nanterre)

Cette journée, organisée par Fabrice Guizard et Christophe Petit, est consacrée à des interventions abordant la maltraitance animale sous l’angle social, éthique et juridique mais aussi du point de vue animal : souffrances, blessures et traumatismes intentionnels subis. L’approche critique des sources et des protocoles d’analyse des restes osseux sera au centre des discussions.

Programme

Colloque « Archéo-Éthique » (25 et 26 mai 2018, INHA Paris)

Un colloque sur l’éthique en archéologie est organisé à Paris les 25 et 26 mai 2018. Les  archéologues sont confrontés à de nombreuses questions éthiques dans leur pratique quotidienne et il paraît essentiel de réfléchir sur notre profession scientifique dans le monde actuel. Les objectifs du colloque Archéo-Ethique sont de montrer l’importance de l’éthique en archéologie en présentant la variété des sujets à traiter et de contribuer au développement d’une approche spécifique de ces questionnements en France et en Europe. Vous trouverez le *programme *et la fiche d’*inscription* sur le site web du colloque : https://archeoethique.wixsite.com/colloque. L’inscription est nécessaire et gratuite. Liste des thèmes abordés:

I. Une éthique propre à l’archéologie ?
II. À qui appartient le patrimoine archéologique ?
•    Quelles relations entre les archéologues et les populations
locales ?
•    Pillage du patrimoine et traitement des données grises :
Quelle(s) attitude(s) adopter ?
•    Fouilles de sépultures et gestion des restes humains :
entre science archéologique, sensibilités,  croyances et laïcité
III. Les tensions entre l’éthique scientifique et les contraintes
professionnelles
IV. Archéologie et construction identitaire. Comment réagir face à la
récupération idéologique   des  résultats de la recherche archéologique ?

Les organisatrices :
Béline Pasquini et Ségolène Vandevelde
Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne
UMR 7041 ArScAn
Equipe Archéologies environnementale

« Le processus de néolithisation au Levant » (20 avril 2018, Nanterre)

Anne Bridault  présente la communication suivante :

« Exploitation des ressources animales et modes d’occupation du site durant le Natoufien final à Eynan/ Ain Mallaha (Vallée du Houleh) : état des recherches »

Lors de la Table Ronde – Le processus de néolithisation au Levant : rythmes, causes et mécanismes des changements à travers l’examen des périodes charnières–  organisation F. Bocquentin et J. Vieugué. Le 20 Avril 2018, M.A.E., Nanterre.

http://www.mae.parisnanterre.fr/le-processus-de-neolithisation-au-levant-rythmes-causes-et-mecanismes-des-changements-a-travers-lexamen-des-periodes-charnieres/

 

Journée d’études « Épistémologie de l’archéologie » (11 avril 2018, Nanterre)

La première journée d’études « Epistémologie de l’archéologie », organisée par Sophie A. de Beaune (Ethnologie préhistorique) et Laure Fontana (Archéologies environnementales),
aura lieu le mercredi 11 avril 2018 à Nanterre, dans le Bâtiment Max Weber, salle Séminaire 2.

Ce thème transversal « Épistémologie de l’archéologie » concerne tous les chercheurs qui s’interrogent sur leur discipline. La première journée d’études est consacrée à la relation entre sources écrites et vestiges archéologiques. Nous examinerons la pratique des chercheurs qui étudient ces sociétés en intégrant les deux types de sources et notamment leur prise en compte de données parfois contradictoires. Chaque intervenant est invité à présenter l’évolution de sa propre pratique par rapport à cette thématique et éventuellement sa vision de la manière dont elle a été traitée au cours de l’histoire de l’archéologie. Idéalement, la présentation d’un exemple concret pris dans le registre de son travail illustrera son propos. Nous avons volontairement fait appel à des chercheurs qui
ne sont nécessairement archéologues afin d’enrichir les débats. Chaque intervention, de 45 mn, sera suivie d’une discussion

Programme