Appel à communications – Session du Congrès Préhistorique de France “Hiatus, lacunes et absences” – date limite 30 novembre 2020

Congrès Préhistorique de France “Hiatus, lacunes et absences : identifier et interpréter les vides archéologiques”

Session E1 : Où sont les femmes ? Archéologie du genre dans la Préhistoire et la Protohistoire : La France à l’écart des gender studies ? Where are the women? Gender Archaeology in Prehistory and Protohistory : France on the sidelines of gender studies ?

 

Appel à communications (date limite 30 novembre 2020)

Nous organisons, pour le 29e Congrès Préhistorique de France qui aura lieu à Toulouse du 31 mai-4 juin 2021, une session intitulée : « Où sont les femmes ? Archéologie du genre dans la Préhistoire et la Protohistoire : la France à l’écart des gender studies ? (Session E1) ». Elle prendra place dans la thématique E : Structures de sociétés

À travers le prisme des femmes, l’enjeu de cette session sera double : réaliser un état des lieux des études de genre dans la Préhistoire et la Protohistoire en France et à l’étranger et mettre en évidence ce qu’il est possible de percevoir des rapports de genre du Paléolithique jusqu’au premier Âge du Fer. Les communications pourront être proposées selon deux principaux axes, non exclusifs. Un axe méthodologique visera à explorer les manières dont le genre est approché et théorisé en archéologie dans les pays pionniers en la matière, notamment les États-Unis, l’Europe du Nord, la Grande Bretagne, l’Espagne, etc. mais également en France. Un autre axe privilégiera les résultats d’ores et déjà acquis ou en cours d’acquisition.

: Vestiges fugaces, activités féminines, gender studies

Pour consulter le texte de la session : Où sont les femmes (Bilingue)
Pour s’inscrire et proposer une communication : https://cpf2021.sciencesconf.org/
: 31 mai-4 juin 2021
Toulouse – ou en visioconférence selon les conditions sanitaires en vigueur
Anne Augereau (INRAP, UMR PreTech), Sophie A. de Beaune (Lyon 3, ArScAn, équipe Archéologies environnementales), Caroline Trémeaud (Cellule archéologique des Ardennes, UMR Trajectoires)

Séminaire d’enseignement et de recherche « Pré-histoires d’eau » – du 6/10 au 1/12 2020

Veuillez trouver ici le programme complet du Séminaire d’enseignement et de recherche Préhistoire d’Orient et d’Occident de 2020 intitulé « Pré-histoires d’eau » qui aura lieu en visioconférence, sur Zoom. Pour obtenir le lien vers le séminaire, merci de contacter Sophie A. de Beaune : sophie.de-beaune@univ-lyon3.fr

Un mardi sur deux de 14 à 17h45. Dates des séances : 06/10, 20/10, 03/11, 17/11, 01/12
Lyon, mais en visioconférence cette année

Sophie A. de Beaune (Lyon 3 et ArScAn, éq. Archéologies environnementales), Eric Thirault (Lyon 2 et Archéorient), Frédéric Abbès (CNRS, Archéorient)

 

Soutenance d’HDR “Un Système Renne En Europe De L’ouest Entre 30 000 Et 14 000 Cal BP : Identité Et Cycles Annuels De Nomadisme”- 13 novembre – Nanterre

Laure Fontana présentera à l’université Paris Nanterre sa soutenance d’Habilitation à Diriger les Recherches intitulée “Un Système Renne En Europe De L’ouest Entre 30 000 Et 14 000 Cal BP : Identité Et Cycles Annuels De Nomadisme“.

: Mercredi 13 novembre 2019, 9h30
: Nanterre Université, bâtiment Grappin, salle B015

International workshop “New aspects of the human occupation at the end of the Pleistocene at Eynan/Ain Mallaha (northern Jordan Valley): insights from the analyses of human and faunal remains” – 29 mai 2019

Anne Bridault (CNRS, ArScAn-Archéologies environnmentales) et Rivka Rabinovich (Université Hébraïque de Jérusalem), coordinatrices du Programme de Recherche Conjoint Franco-Israelien “HUMID” (2018-2020), organisent un Workshop international sur le thème “New aspects of the human occupation at the end of the Pleistocene at Eynan/Ain Mallaha (northern Jordan Valley): insights from the analyses of human and faunal remains” avec le soutien du CNRS, du Ministery of Sciences and Technology (Israel), de l’UMR 7041 ArScAN, du CRFJ et de l’Université Hébraïque de Jérusalem.

: mercredi 29 mai 2019
Nanterre : Nanterre Université, Max Weber (salle de séminaire 2)

Human subsistence and settlement patterns during the Late-Glacial and early Holocene : insights from bones – 4 au 9 juin 2018 – Paris

Dans le cadre du XVIIIè Congrès UISPP qui s’est tenu à Paris du 3 au 9 juin 2018, Anne Bridault a co-organisé avec Dorothée Drucker une session intitulée “Human subsistence and settlement patterns during the Late-Glacial and early Holocene: insights from bones” qui s’est déroulée sur une journée (Vendredi 8 Juin). La session a rassemblé onze communications et sept présentations orales de poster (voir programme joint) et un public d’environ 70 personnes.

Mots-clés : Paleodiet and trophic webs, subsistence-settlements patterns, predation strategies and territoriality, food processing and consumption

: vendredi 8 juin 2018 8h40 – 18h30

: Paris

Pour consulter le programme en ligne cliquez ici

Pour le résumé PDF de la session

Pour le programme de la session

The Late-glacial and early Holocene periods (ca. 16,000-5,000 BC) have witnessed rapid and severe climatic oscillations. Following the cold conditions of the late Pleniglacial, these oscillations start with the warming phase of the Late-glacial interstadial (GI1e to GI-1a), which was interrupted by the Younger Dryas, and succeeded by the definitive global warming of the early Holocene heralding the current climatic conditions. The warm phases of the Late-glacial and early Holocene generally correspond to an expansion and intensification of human settlement, which is reflected by a large number of archaeological sites, rich in faunal remains.
Such dramatic, rapid climatic fluctuations have triggered not only significant changes in ecosystems but could also be the origin of important cultural transitions. In fact, research on hunter-fisher-gatherer groups during the pre-Neolithic period has been flourishing in recent decades. Establishing links between cultural innovation and/or persistence with environmental variation requires deciphering local prehistoric frameworks and recording tools at different levels of resolution. For this purpose, skeletal remains (bones, teeth, antlers and horns) of animal specimens and human individuals yield insightful information on diet, environment, phylogeny, and cultural practices through studies in paleoanthropology, zooarchaeology, bone industry, proteomics, stables isotopes, and paleogenetics. Researchers working in all disciplines related to human subsistence and settlement patterns during the Late-glacial and early Holocene from various geographical contexts and settings are invited to contribute. Papers providing archaeological overviews and/or methodological and theoretical insights relevant to these issues are also welcomed. This session intends to stimulate exchanges and discussions pushing the limits of disciplinary frontiers.
Paleodiet and trophic webs, subsistence-settlements patterns, predation strategies and territoriality, pre-agricultural management of resources, anthropogenic niche construction, food processing and consumption

 

“Le processus de néolithisation au Levant” (20 avril 2018, Nanterre)

Anne Bridault  présente la communication suivante :

« Exploitation des ressources animales et modes d’occupation du site durant le Natoufien final à Eynan/ Ain Mallaha (Vallée du Houleh) : état des recherches »

Lors de la Table Ronde – Le processus de néolithisation au Levant : rythmes, causes et mécanismes des changements à travers l’examen des périodes charnières–  organisation F. Bocquentin et J. Vieugué. Le 20 Avril 2018, M.A.E., Nanterre.

http://www.mae.parisnanterre.fr/le-processus-de-neolithisation-au-levant-rythmes-causes-et-mecanismes-des-changements-a-travers-lexamen-des-periodes-charnieres/

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search